Problématiques védasiennes à 9 mois de mandat…

« le rouleau compresseur » est en marche...

      le-lien-reliera-t-il-un-jour-l-a9-a-l-a750_528936_510x255

 Comme nous le signalons dans notre édito n° 35 du 9/11/2014, « le rouleau compresseur » est en marche et produit ses effets pervers au détriment des habitants de notre quartier, voire au-delà !

Sans reprendre les arguments développés dans notre éditorial, nous appuierons toutefois sur le respect de la dignité humaine, et notamment le manque de considération vis-à-vis des familles dans les problématiques suivantes :

–          Le quartier de Cayenne est sacrifié au bénéfice d’une politique aveugle des ASF, sans qu’il y ait la moindre réaction de la mairie !

–          La suppression du bus scolaire desservant le quartier de Saint Jean Le Sec et transportant les enfants au Collège et à René Cassin sans la moindre concertation digne de ce nom !

Certes le bus scolaire constitue une atteinte grave au Vivre Ensemble et la solution rationnelle n’a toujours pas été trouvée !

Mais le plus grave est les conditions de vie au quotidien imposées aux habitants de Cayenne auxquels il a été supprimé l’usage de la rue du Mas de Magret, sous le pont de l’A9, pour relier le Chemin du Gué de Mas de Magret !

En effet sur décision unilatérale des ASF, exprimée dans une lettre adressée aux habitants, le passage sous le pont de l’A9 est fermé pour une durée d’un an ! Et ce sans la moindre réaction de la mairie, sauf pour les accuser accessoirement par lettre de détériorer les obstacles barrant la route ! C’est ce qu’on appelle la double peine !

Comme scandale et manque de respect de la dignité humaine, on ne fait pas mieux !

Les familles de Cayenne sont ainsi obligées depuis juillet d’effectuer les trajets vers Saint Jean de Védas, en passant par le circuit très chaotique de La Lauze et de traverser les zones de travaux de l’A9 : un vrai parcours du combattant 10 fois plus long qu’à l’ordinaire ! Sans compter les dégâts occasionnés sur les véhicules (cardans, amortisseurs, pneus,…).

Le pire est à craindre si un incident cardiaque ou autre survenait car l’accès est vraiment mal signalisé  ! Aussi nous imaginons aisément le SAMU cherchant l’accès dans l’urgence… ?! 

Dans ce contexte, en l’absence de la moindre empathie de la part de nos Elus et des ASF, certaines familles  sont sur le point de craquer !

C’est cela que nous appelons une politique humaniste ? A vous d’en juger…

En ce qui nous concerne, nous ne pouvions pas laisser cela sans en informer la population, alors qu’il n’avait été nullement question de la fermeture de cet accès essentiel pour les habitants de Cayenne lors des différentes réunions publiques ou autres organisées par la mairie, les ASF et nous-mêmes !

Encore une fois c’est un vrai scandale ! Et nous espérons que nos Elus vont se ressaisir rapidement ainsi que les ASF, en qui nous avions pleinement confiance, en la personne de leur Directeur des Opérations !

Il est vrai que pour le chantier du déplacement de l’A9, il y a eu ostensiblement beaucoup d’égards pour l’environnement et la protection d’espèces diverses et variées d’insectes ou de plantes !

Il en faudrait tout autant pour respecter la dignité de vie des habitants de Cayenne !

 

Mais où est donc l’épine dorsale humaniste tant attendue de la politique municipale après bientôt 9 mois de mandature ?

Grandes sont les déceptions face à «un tel spectacle»!

 

A suivre…

 

Bus scolaire 1


 

 

démocratie

6 commentaires

Michel-Raphaël

2014-11-08 18:11:07 Répondre

Nous vous remercions de vos informations très éloquentes quant à l’attitude adoptée par les ASF et la Mairie !
Cette dernière ayant été utilisée comme simple boite aux lettres ! C’est un comble et tend à démontrer son « intérêt » pour la qualité de vie des habitants de Cayenne, voire au-delà.
Aussi nous souhaitons vivement, en relayant ainsi vos préoccupations, que nos Elus vont se ressaisir et intervenir, comme il se doit de par leurs prérogatives, auprès des ASF pour faire rectifier le tir !
Surtout n’hésitez aucunement à nous tenir informé !
Merci encore de votre confiance.

A suivre donc…

Alzounies Alexandre

2014-11-10 09:02:53 Répondre

Pour notre famille les inconvénients sont aussi assez énorme. Si j’accepte le fait que ce sont des travaux d’intérêt général et que nous subissions des désagréments, l’attitude de Vinci Autoroute vis à vis de nous est assez détestable. J’ai pris la peine de leur envoyer plusieurs emails, les réponses ont été laconiques, voire inexistantes. Autre signe de dédain, la semaine dernière un RDV devait avoir lieu avec Mr Friol pour discuter de notre situation devant le pont. RDV annulé la veille au soir…

Concrètement pour ma femme, ces travaux rallongent son trajet domicile travail de 7km par jour. Il faut qu’elle passe déposer notre fils à la crèche à Saint Jean avant de repartir travailler. Sur une année cela représente 1 700 km. La perte de temps est de 20 minutes par jour, soit 80 heures sur une année passé dans son véhicule.

Pour moi, c’est 6 km de plus par jour et un temps de trajet rallongé de 50 mn chaque jour. Je travaille vers la Mosson et ne pouvant plus prendre ma moto à cause de l’état du chemin que nous fait prendre Vinci Autoroute, je suis obligé de prendre mon véhicule utilitaire. Au bout d’une année c’est 200 heures de perdues. Travaillant à mon compte, ces 208 heures représentent 28 jours de travail, 28 jours que je ne facture pas, qui représentent donc un manque à gagner. Sur un plan purement comptable, les dommages sont assez… Lourd.

Je parlais plus haut de ma moto, ne pouvant plus l’utiliser elle est en vente sur le bon coin.

Tout cela sans parler des petits désagréments du quotidien. Par exemple le fait que Vinci nous fasse marquer 2 stops sur le chemin qu’ils ont tracé pour laisser passer des camions… Qui ne passent que très rarement. Pourquoi diable ce ne sont pas les camions qui devraient laisser la priorité aux véhicules empruntant de qui devrait être une route ?

Voila, la liste pourrait encore être longue, les mails de la famille Thon ci-dessus sont éloquents.

Juste une chose sur laquelle nous ne sommes pas d’accord, c’est le bruit du festival Eco Tone. Si les gens s’amusent et festoient, tant mieux :). Puis j’aime bien la techno, hhéhéh :).

Alzounies Alexandre

2014-11-10 09:11:04 Répondre

Ha oui, j’allais oublier, la lettre hallucinante de Vinci à la mairie.

Lettre dans laquelle Vinci accuse directement les habitants du quartier de dégradations de leurs installations. Vinci, qui montre par là même qu’ils s’assoient sur le concept de présomption d’innocence en jetant l’opprobre sur tout un groupe de personne. Cela illustre bien leur manière bien à eux de se sentir au dessus des lois.

Mais, ce qui est encore plus dingue, c’est la réaction de notre mairie. Au lieu de défendre ses concitoyens et de notifier à Vinci que leurs accusations sont lancés sans le moindre début de trace de preuve, voila que la mairie nous envoi un courrier dans lequel elle se contente de joindre celui de Vinci. Conclusion : notre marie cautionne les accusations portées contre nous et nous accuse également.

Alors quand on se tape cette déviation tous les jours, qu’on s’arrête à ces stops idiots, qu’on abîme nos véhicules, qu’on vit dans la poussière etc etc etc. Voir ce genre de choses… Heu… Oui, ça fou les boules.

Michel-Raphaël

2014-11-10 15:29:14 Répondre

Merci Alexandre d’avoir confirmé les commentaires précédents de Madame et Monsieur THON !
Cela ne fait que renforcer la mise en exergue du comportement inadmissible des ASF avec la complicité de la mairie !
Par ailleurs il est vrai que nous ne pouvons pas être d’accord sur tout…c’est cela la Démocratie…et surtout en matière de musique…en l’occurrence la techno !
En toute humilité, nous espérons infléchir la posture indigne de ces deux protagonistes institutionnels sans état d’âme !
Merci encore de votre soutien.

Michel-Raphaël DAVID

Michel-Raphaël

2014-11-21 15:24:35 Répondre

Bonjour Madame Thon,

Votre message reste très éloquent sur l’attitude de VINCI et de la Mairie.
De plus VINCI se permet de diffuser dans les boites aux lettres des riverains une lettre d’information trimestrielle (n°3 d’octobre 2014) dont le titre pourrait être :  » Tout est merveilleux dans le meilleur des mondes …! »
Est-ce de l’info ou de l’intox ? La réponse est claire bien sûr : il s’agit effectivement de manipuler les esprits !
Nous restons à votre disposition pour toute diffusion complémentaire.
Bien à vous.

Michel-Raphaël

2014-12-03 17:53:12 Répondre

Dans leur « Lettre d’Information Trimestrielle aux Riverains de Saint Jean de Védas/Fabrègues n°3-octobre 2014 » les ASF expriment leur entière satisfaction sur le déroulement du chantier…pourvu que ça dure !
Cela procède vraiment de la méthode Coué !
Bref pendant ce temps les habitants de Cayenne restent en souffrance ! Et que fait la mairie de Saint de Védas…?
A suivre…

Laisser un commentaire