Lettre d’information n° 4 du 21/04/2013

Un poids médiatique non négligeable...!

 

Madame, Monsieur,

Comme vous le savez, de par son antériorité, le dossier de l’autoroute A9 est très complexe du fait des nombreux intervenants. Il conditionne déjà et continuera à impacter, pour longtemps encore, toute la problématique de la circulation dans notre belle cité.

C’est pourquoi, sans anticiper outre mesure et en restant dans l’objectivité, nous entrevoyons déjà la possibilité d’interviewer les futurs candidats, pour ceux ou celle qui l’accepteront bien sûr, sur cette problématique et bien d’autres !

Sans vouloir jouer « les faiseurs de roi » et sans se considérer comme « faiseurs de miracles », nous mettrons en œuvre cette stratégie, dans des délais raisonnables avant 2014, toujours dans le sens d’une information objective des habitants du quartier qui, ne l’oublions pas, représentent 25 % de la population de Saint Jean de Védas !

Dans ce contexte, signalons le nombre de 658 qui représente l’ensemble des correspondants numériques enregistrés, à ce jour, et recevant nos informations, soit environ cinq mois après la naissance du Collectif !

Si nous considérons qu’en moyenne un correspondant, sensibilisé régulièrement par nos messages, diffuse l’information à 2 ou 3 personnes de son entourage, cela signifie que notre Collectif est connu, au minimum, par plus d’un millier d’habitants de notre quartier, voire au-delà !

Soit une audience de l’ordre de 50 % des habitants du quartier qui est le plus gros de Saint Jean de Védas !

Dans cet esprit le poids médiatique devient très appréciable !

C’est un franc succès dont nous pouvons être fiers. Mais paradoxalement accordons-nous ce résultat avec une certaine humilité !

Aussi nous vous en remercions vivement car, sans votre soutien, le Collectif n’aurait aucune raison d’être  et n’aurait jamais atteint cette audience !

C’est sans nul doute cela la Démocratie Participative !

Merci encore.

A suivre…                                                                                             

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire