Etre ou ne pas être ?…Certes dans la vie de citoyen…

...mais surtout en politique !

« Il n’est pas d’éloge flatteur sans la liberté de blâmer » Beaumarchais

Notre engagement dans le cadre de la Démocratie Participative a pris forme lorsque nous avons été élus à la Présidence du Conseil de Quartier 1 – Saint Jean le Sec, Sigaliès, Cayenne, le quartier le plus important de Saint Jean de Védas.

Cet exercice nous a permis de constater quelle était la stratégie de la gouvernance et de la refuser en démissionnant, relativement rapidement, par une lettre ouverte au Premier Magistrat.

C’est ainsi qu’est né le Collectif, le 12 décembre 2012, avec tous les combats de terrain qui s’ensuivirent et engagés dans la défense de l’intérêt général !

Aussi notre statut n’exonère en rien de nous exprimer sur le bon déroulement de la vie Démocratique Représentative !

A cet égard en 2014, au-delà de notre rôle de lanceur d’alertes, nous avons observé les différents candidats et avons choisi celui qui nous paraissait le Meilleur, à savoir Jacques ATLAN, l’actuel Maire Honoraire !

Mais les époques changent et les hommes aussi ( «le moule serait-il cassé !? ») …c’est ainsi que nous nous posons aujourd’hui la question :

  • « Mais où est donc passée l’Opposition…nous la cherchons…et nous ne l’avons pas encore retrouvée… !? »

Alors que se passe-t-il au sein de notre microcosme démocratique représentatif védasien :

  • personne pour réagir à l’enquête publique (clôture fixée au 22/11…!) sur l’aménagement d’une aire de séjour pour les gens du voyage !?
  • l’opposition permettant à la majorité d’obtenir le quorum en Conseil Municipal !?
  • la « transparence » et la « clarté » sur le financement de la « culture de rue » !?
  • aucune action de terrain à presque un mois de l’ouverture de la campagne !?
  • instauration d’une atmosphère de « bisounours » dans le monde de « oui oui » !?

Mais est-ce bien ainsi que les citoyens envisagent l’articulation de la Démocratie Représentative ?

  • ont-ils votés pour une Opposition dont le silence est « assourdissant » !?
  • ceux qui étaient sur la liste (arrivée deuxième, sans avoir démérité d’ailleurs vu le contexte) aux premières places, se sont-ils retirés pour laisser le rang à ceux qui « voulaient se battre », et tout cela pour un tel spectacle !?

Une certaine déontologie devrait être de mise, à savoir :

  • ne pas oublier d’où l’on vient,
  • le respect des Aînés qui nous ont précédé et permis de naître,
  • la gratitude dont l’absence confine à l’arrogance !
  • en résumé la loyauté à ses valeurs !

Bref à cet égard il n’y a rien de nouveau sous le soleil !

Aussi :

  • François Mitterrand disait à propos de son opposition au Général de Gaulle : ‘L’Opposition est faite pour s’opposer… » !
  • Pierre Mendès France lui le formulait autrement : « Gouverner c’est choisir » !

Nous sommes donc à l’heure des choix et il faut s’armer de pugnacité ! Car la politique, au sens noble du terme, est l’art du combat, et le combat implique d’aller au contact !

« Les seuls combats perdus d’avance sont ceux que nous refusons de livrer ! » Winston Churchill

Et oui la vie politique, même municipale, « n’est pas un long fleuve tranquille » c’est pourquoi il faut rester en éveil et fourbir au plus vite ses armes, s’il n’est pas déjà trop tard… !

A moins qu’un «deal à la Carabasse» eût été négocié implicitement !?…Comme en 2014… !!! Et un certain cynisme se substituerait-il à l’honnêteté intellectuelle ?

  • soit pour se ménager de futures échéances en échange d’un « certain calme démocratique »,
  • soit pour accepter des « responsabilités » au sein d’un prochain Conseil … !?

Mais ne forçons pas trop le trait prématurément…attendons pour voir !?

Cependant dans le contexte actuel, il n’est pas nécessaire d’utiliser une boule de cristal pour présager la suite …!

« Ne craignez pas de vous faire des ennemis. Si vous n’en avez pas c’est que vous n’avez rien fait ! »  (Georges Clemenceau)

CQFD…

se rattrape-t-il un jour…!?

Un commentaire

François Rio

2019-11-17 19:33:39 Répondre

Aire de grand passage à quelques centaines de mètres des habitations !
Nous apprenons dans le journal municipal du mois de novembre (page 11) qu' »Un commissaire enquêteur a été nommé pour la création d’une Aire de grand passage sur la commune, à côté du rond-point Maurice Gennevaux. L’enquête publique se déroulera du 4 au 22 novembre 2019″.
Ainsi nous découvrons que nous aurons un terrain d’accueil des gens du voyage aux portes de la ville et à quelques centaines de mètres des habitations.

Ce projet a été « abordé » il y a un an lors de quelques réunions de conseils de quartier. Je trouve regrettable que la municipalité, (ainsi que la Métropole) n’ait pas organisé plus de réunions d’informations et mis en place une vraie concertation avec la population.
Nous devons appliquer la loi, mais, choisir un emplacement aussi proche des habitations est inadmissible. Pour rappel, la municipalité conduite par le précédent maire M. Jacques Atlan avait réglé le problème puisque l’État et le Département avaient accepté une localisation sur la RN 112 à la limite des communes de Saint-Jean-de-Védas et de Lattes. Ce terrain avait l’avantage d’être éloigné du centre et des habitations et proche des accès routiers et autoroutiers afin d’éviter les problèmes de circulation. Le maire actuel à abandonné ce projet en 2010 !

Il est anormal que la mairie n’ait pas informé la population, ni ouvert préalablement à l’enquête publique. Un dialogue avec la population limitrophe qui est impactée par ce projet est primordial.
Je demande donc, que ce projet soit retardé jusqu’à ce que la population soit suffisamment informée sur la nature et l’emplacement de cet équipement.
Je demande ainsi aux védasiens de ce rendre en mairie (comme moi), avant le vendredi 22 novembre (17h) pour s’exprimer à ce sujet qui est de la plus haute importance.
Plus nous serons nombreux à s’opposer, moins il y aura de chance que se projet se réalise !

Cliquez ici pour voir les images satellites

François Rio – 06 12 63 14 69

https://www.facebook.com/francois.rio https://twitter.com/riofrancois  

Laisser un commentaire