Compte rendu détaillé et argumenté de la réunion du QUARTIER SAINT JEAN LE SEC-CAYENNE-SIGALIES

Il faut dire STOP, il faut dire ça SUFFIT ...!!!

 

ST-JEAN-DE-VEDAS

 

Compte rendu détaillé et argumenté de la réunion du QUARTIER SAINT JEAN LE SEC-CAYENNE-SIGALIES

Du 3 octobre 2016 à l’Ecole René Cassin

Grosse affluence pour cette réunion : 100 à 150 personnes dont une quarantaine restant debout, salle polyvalente comble à l’école R. CASSIN !

Sachant qu’habituellement ces réunions rassemblent une cinquantaine de personnes, une telle affluence indique qu’il doit y avoir des problèmes dans ce quartier et que l’information diffusée par le Collectif a atteint son objectif !

A la tribune Monsieur MERLIN, Premier adjoint, Monsieur FONTVIEILLE, adjoint à l’urbanisme, Madame VESSIOT, Monsieur TRINDADE, conseiller du quartier et Monsieur ROUSSEL, dirigeant de TERRES DU SOLEIL.

L’absence de Madame le Maire est regrettée car il n’y a que 1 ou 2 réunions dans un mandat.

Le responsable de Terres du Soleil est venu «vendre» son lotissement prévu à SIGALIES mais au bout de quelques minutes des signes de lassitude sont perceptibles et un habitant de Sigaliès un peu irrité dit que ce n’est pas le sujet de la réunion.

Monsieur FONTVIEILLE fait une présentation des projets et travaux sur le secteur puis évoque notamment une demande de la mairie aux ASF pour la création d’une nouvelle voie de circulation dans le prolongement de la rue du Mas de Magret aboutissant au nouvel échangeur d’accès à la nouvelle rocade (voir lien => http://saintjeandevedas.fr/fichiers/PDF/REUNION_DE_QUARTIER/2016-10-03-reunion_du_quartier_6.pdf).

Il donne ensuite la parole à la salle et la quarantaine d’habitants de Sigaliès quitte les lieux ce qui est très regrettable. Monsieur FONTVIEILLE leur promet une réunion particulière.

Les questions ne tardent pas à fuser.

Plusieurs membres ou responsables du Collectif sont intervenus !

Intervention de plusieurs habitants du PUP la COMBE qui ne veulent pas d’un R+2 locatif de 23 logements face aux jeux.

Monsieur  FONTVIEILLE leur déconseille d’entreprendre une procédure alors qu’un «ancien» du quartier leur conseille de se battre car les locatifs habités actuellement ont été ramenés de R+2  à R+1 en faisant pression sur la mairie qui a fait revoir les plans du projet.

Mme VESSIOT explique longuement (trop) que ces logements sociaux sont destinés pour une grande partie à des enfants partis à Montpellier ce que personne n’a contesté. Une personne bien renseignée a expliqué avec virulence qu’une employée de mairie y avait logé sa tante arrivant de Paris.

Réponse d’élu : c’est une commission qui attribue les logements.

Intervention d’habitants de la rue des Genévriers, des Asphodèles et des Romarins qui demandent un mur anti-bruit pour atténuer les nuisances venant du pont de la Mosson via l’A9.

Long dialogue de sourds avec Monsieur FONTVIEILLE, mais rendez-vous sera demandé à Monsieur NUNEZ, Directeur des ASF, avec les intéressés.

Un résident du secteur, rue des Cades, évoque longuement les mauvaises odeurs dégagées par les poubelles vidées une seule fois par semaine ; il est soutenu par plusieurs personnes dans la salle.

Les élus connaissent cette nuisance mais la règle est métropolitaine.

Ils vont rappeler cette insuffisance à Monsieur MEUNIER de la Métropole.

En ce qui concerne encore la Métropole il y a toujours un problème d’horaires avec les bus utilisés par les collégiens (voir lettre => probleme-de-bus-avec-college-2) car il arrive quand la porte de l’établissement est fermée ; une maman concernée ira voir le Responsable chez TAM avec Monsieur NANCIONI, Elu.

Des remarques sont faites sur la sécurité, la vitesse des véhicules et leur fréquence due au fort développement du quartier, principalement rue du MAS DE MAGRET, du VAL DES GARRIGUES où l’encombrement des trottoirs va être résolu, dixit Monsieur FONTVIEILLE.

Un riverain signale que la signalisation relative à la vitesse et la présence de l’école, a été enlevée lors des travaux du nouveau lotissement. Cette signalisation sera remise.

Cette même personne fait remarquer la réactivité efficace de l’Adjoint à la mairie.

Au sujet de ce nouveau lotissement « LE CLOS DES CISTES », de 13 parcelles, prévu avec 3 logements locatifs, ceux –ci passent à 6 en un seul bâtiment, ce que désapprouve le voisinage.

Réponse de la mairie : respect de la règle et choix de l’organisme qui va gérer ce bâtiment locatif.

Le bassin de rétention du CLOS DES GARRIGUES est un nid à moustiques pour le secteur ; il va être fauché, nettoyé et traité ensuite par l’EID, décide Monsieur FONTVIEILLE.

Un habitant de plus de 30 ans de l’ALLEE DU VAL DES GARRIGUES signale que plusieurs départs de feu se sont produits entre l’A9 et le nouveau bassin de rétention; plusieurs villas du PUP LA COMBE, récemment construites, sont collées à la garrigue protégée, très broussailleuse, avec toujours ce risque d’incendie.

Le Premier adjoint va rappeler aux intéressés l’obligation de débroussaillement.

Le projet du nouveau lotissement privé situé à SIGALIES, encore dans la garrigue (!), sera présenté aux Védasiens d’ici la fin de l’année de façon plus précise !?

A travers tout ce qui se passe et pousse à ST JEAN, à travers certaines réponses des élus, on ne peut que penser que nous avons une municipalité qui ne se bat pas pour défendre ses administrés et ne résiste pas aux pressions d’où qu’elles viennent !?

La mise en sens unique de la rue des ROUDERES à cause d’un nouvel immeuble débordant sur cette rue en est un exemple.

Il y a moyen de résister à un projet de lotissement dans la garrigue, excentré et en zone constructible, en trouvant des raisons et en ayant la volonté de maîtriser le nombre de projets : zone non équipée qui vient encercler un peu plus des espaces naturels, poursuite de la saturation des équipements publics, ROQUE-FRAÏSSE qui se bétonne rapidement……. Et ailleurs dans le village.

 

Et que peuvent penser les Védasiens quand ils ont connaissance du fait que le futur lotisseur de SIGALIES est aussi le plus gros financeur récent de FESTIN DE PIERRES ?!

Lors de cette réunion  cela a été dit de façon plus ou moins directe, en peu de temps le visage et la qualité de vie à ST JEAN se sont fortement dégradés.

 

Il faut dire STOP, il faut dire ça SUFFIT aux promoteurs, lotisseurs et à la Métropole !

Protégeons notre environnement !!!

cid_50        cid_51

cid_52

Plan du projet immobilier des Sigaliès :

projet-immobilier-des-sigalies

 

probleme-de-bus-avec-college-2

Bus scolaire 1

 

plus belle ma ville

4 commentaires

Jean DAGAS

2016-10-22 11:31:44 Répondre

Madame, Monsieur,
Une nouvelle nuisance sonore sur Saint Jean de Védas !
Depuis la mise en service de la navette aérienne sur Paris, des couloirs sont réservés pour approche des avions de ligne;
en conséquence, des avions à moteur ou bi moteur, sans doute pour l’école de pilotage de Fréjorgues, tournent en approche sur Saint Jean des journées entières !
Il ne manquait plus que les avions !!
Halte au bruit ….!!
Le collectif ne pourrait-il pas porter plainte auprès des gestionnaires du trafic aérien dans notre zone ???
Merci pour une action rapide de votre part; le survol du village doit être interdit à ces petits avions à moteurs;
Aussi un autre plan de circulation aérienne doit être mis en place d’urgence !
Merci de vos actions pour le collectif !

Jean DAGAS – 1 rue des Carrières – Saint Jean de Védas

    Comité de rédaction

    2016-10-22 11:36:56 Répondre

    Bonjour Monsieur,

    Merci de votre signalement de nuisance et de vos encouragements !
    Cependant nous ne pouvons pas agir directement, aussi il faudrait intervenir auprès de la Mairie afin que cette dernière use de son pouvoir de négociation : par une lettre personnalisée que nous nous chargerons de diffuser a posteriori !
    Dans tous les cas nos dirigeants « reçoivent » nos informations et seront donc saisis de cette nuisance !
    A suivre donc…

Michèle BAULO

2016-10-23 19:36:00 Répondre

Bonjour,

Je suis Mme Baulo, femme de l’artisan ébéniste Stéphane Baulo dont
l’atelier est situé au 23 rue des Genêts.
Nous avons eu entre les mains le plan, soit disant provisoire du projet
immobilier des Sigaliès.
Imaginez notre inquiétude lorsque nous avons découvert la barre de R2
devant la maison de ma belle-mère et l’atelier. Nous n’avons, non plus,
plus de places pour se garer devant la maison. Actuellement avec 3
véhicules dont un camion.
Conscients du fait que nous aurons peu de poids contre les futures
plaintes des « proches » riverains du bruit, de la fumée (chauffage de
l’atelier au bois) et des odeurs… si nous devons quitter ce lieu, il
nous faudra placer ma belle-mère car elle ne pourra pas rester seule ici
dans sa « maison de 45 ans ».
Si notre cas vous intéresse et que vous voulez plus de renseignements, nous restons à votre entière disposition
Bien sur nous serons présents à la réunion de lundi 3/10 à 18h30.
(D’ailleurs, c’est une amie qui habite à St Jean le Sec qui m’a avertie
de cette réunion puisque nous n’avons rien reçu dans nos boites aux
lettres. Nous nous sommes permis donc de communiquer à tous les
habitants des Sigaliès par tract!)
Bien cordialement,

Mme Michèle Baulo.

Comité de rédaction

2016-10-23 19:38:42 Répondre

Bonjour Madame,

Merci encore de vos encouragements et de votre contribution !
Comme vous le savez désormais, puisqu’évoqué lors de la réunion du Quartier du 3/10 dernier, une réunion spécifique au projet des Sigaliès sera organisée par la mairie…!
Il s’agit donc de suivre de près cette perspective….!!!
A suivre…

Laisser un commentaire